Saga Henry Blanc



Saga Henry Blanc 


Né dans une famille de torréfacteurs,
Henry blanc va suivre la tradition et faire ses 1ères armes au
sein de l’entreprise «Bonne Maman», puis chez les Cafés
Negresko et l’Oasis.
 
 

Henry Blanc rencontre Michèle, se marie, et sous
son impulsion, décide d’acquérir sa première
société en rachetant la boutique des cafés ELDORADO.

Animé par la passion du «petit noir» et fort de
l’expérience acquise sur le terrain, Henry Blanc
crée sa propre marque HENRY BLANC, et dis-
tribue son café (sélectionné et torréfié par ses
soins) auprès des cafés, hôtels et restaurants.
 
 
 

 C’est l’arrivée de la 4ème génération :
Jean-Luc Blanc rejoint son père et vient
ainsi perpétuer la tradition…

Tout ce qui touche à l’univers du café attire
irrésistiblement Henry Blanc. Aussi, de sa
rencontre avec Torréfaction Noailles,
naîtra un nouveau concept de boutiques raffinées entièrement dédiées à la «culture café».
 
 
 

 Le Groupe Henry Blanc décide de privilé-
gier la pause café au sein des entreprises de
la région et propose son café conditionné en
dosettes, par l’intermédiaire de sa filiale
Provence Café.



 


Le Groupe Henry Blanc s’installe dans ses nouveaux locaux : 3000m2 concus et réalisés
autour du métier du café sur lesquels sont regroupées les unités de production les plus
récentes et les plus performantes.


Aujourd’hui le Groupe Henry Blanc est incontournable par la place incontestable qu’il occupe
dans le Sud de la France. La qualité de ses produits, la compétence et le professionnalisme qui
animent l’Entreprise, permettent à Henry Blanc d’engager le Groupe vers de nouvelles per-
spectives avec un maximum d’optimisme et de sérénité.